mardi 2 octobre 2012

Lectures de septembre



En image et dans l'ordre de lecture :
10 livres, dont 3 mangas (SF et fantastique), 3 livres audios (policier) et 4 romans (policier)...

On remarquera la prédominance des littératures de genre, très habituelle chez moi ;-)



6 commentaires:

  1. C'est quoi Hideout? C'est bon. Note que j'haïs les mangas... Mais la couverture est vraiment belle.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, la couverture est très belle, mais... car il y a un mais : j'ai été plutôt déçue. Il est vrai que la couverture est belle (et intrigante), le dessin est très fouillé (parfois trop), la quatrième de couverture incitative. Malheureusement, les motivations des persos (même s'il s'agit de fantastique-terreur) sont nébuleuses... J'ai perdu l'intérêt vers le milieu... Dommage, car la qualité visuelle de ce manga est vraiment élevée...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai failli acheter Hideout à la Comiccon mais j'ai préféré attendre de vérifier les critiques, puis ça m'est sorti de la tête. Je vois que j'ai bien fait.

    Comment as-tu trouvé le tome 10 de Black Buttler? :-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé le tome 10 de Black Butler... Je sais que quelque chose de particulier t'avait chiffonné dans les premiers tomes, qui trouvait une explication dans ce tome-là, mais je n'ai pas trouvé quoi...

    RépondreSupprimer
  5. Ah? Ce n'était pas plutôt au sujet d'Ikigami? (QUoique Ikigami ne m'a jamais chicoté, mais l'explication du monde dans le tome 10 est à la fois évident, simple et génialissime :-)

    Pour Black Buttler, ce qui me chicote, c'est que le monde victorien présenté dans ce manga est trop "japonisé" -- pour le public japonais je crois que ce n'est pas grave, mais pour des gens qui connaissent mieux la société de cette époque, qui ont lu leur classique (Jules Verne, Wells, Conan Doyle et cie) ou vu les films qu'on a vu, il y a un risque de ne pas embarquer. Dans la série animée, après quelques épisodes, j'ai "switché" du japonais à l'anglais et j'ai mieux embarqué dans l'histoire parce que j'ai plus cru que l'action se passait dans l'Angleterre du 19ème siècle (une Angleterre alternative, certes, mais quand même...)

    RépondreSupprimer
  6. Ah oui, c'est vrai : c'est sûr que de mon côté, j'ai toujours considéré que l'époque victorienne était surtout une "excuse" qui autorisait le fait que le personnage principal a un majordome. En effet, à part dans un contexte britannique, comment justifier la présence de ce majordome... C'est sûr que le fait que ce soit très japonisé peut faire assez mal aux yeux pour beaucoup, mais bon... c'est très fantaisiste, et bien qu'ayant lu mes classiques, j'ai décidé de mettre tout ça de côté ;-)
    Pour ce qui est d'Ikigami T.10 : acheté, mais pas encore lu. Je t'en redonne des nouvelles ! ;-)

    RépondreSupprimer