samedi 31 décembre 2011

2012 déjà...

Non, je ne crois pas aux Mayas et à leurs "prédictions" (le 22 décembre, il y aura une autre date d'annoncée, pas d'inquiétude ;-)).

Mais...

...je ne crois pas que ce qui s'en vient en 2012 sera ce qu'il y a de plus beau et de plus réjouissant (voir les actualités depuis xxx ans...), comme je ne crois pas que l'être humain est proche d'avoir compris quelque chose à son insatiable soif de pouvoir et d'argent (voir les actualités depuis xxx ans...), ni que la Terre se porte bien (voir les catastrophes climatiques deux ou trois fois par semaines depuis quelques années), ou que l'économie mondiale ira en s'améliorant (voir tous les facteurs précédents depuis xxx ans, additionnés à la tendance à la destruction de l'humanité).

Bref, rien de nouveau sous les étoiles. Tout ce que je peux dire, c'est : en 2012, faisons de notre mieux, chacun de notre coté (ou ensemble) pour que ce monde, qui marche sur la tête, ne nous pète pas entre les mains trop vite. Je souhaite la santé à tous, bien entendu, car c'est l'essentiel.

À ceux qui écrivent : nous qui créons des histoires et des personnages, nous qui rêvons et inventons, faisons en sorte de rêver assez fort pour que subsiste ce que nous avons de plus cher : la liberté de pensée et de s'exprimer, celle de créer, de faire rêver et réfléchir. Et transmettons cette faculté à ceux qui nous suivrons.

Je vous propose tout de même de commencer cette année en douceur avec mes créatures mythologiques préférées : les centaures.

Les deux très mignons centaures sur l'image sont Ulysse et Aurore, de la bande dessinée Les Centaures, de Seron (Ed. Dupuis), un très beau souvenir de lecture.

6 commentaires:

  1. Bonne année à toi, Pascale, et aux tiens. De bonnes lectures, de la santé et du bonheur. Des chats aussi (mais en quantité raisonnable !)

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année Pascale! En passant, j'ai bien aimé ton passage qui s'adresse à ceux qui écrivent. :D

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année Pascale et au plaisir de se revoir en 2012 :)

    RépondreSupprimer
  4. Espérons, en effet, qu'on aura toujours le droit de rêver en caractères noirs sur fond blanc, d'inventer des mondes pas politiquely correct et, de manière générale, de lâcher notre fou tous azimuts via nos plumes! :)

    Bonne année 2012! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je me sens obligée d'écrire un petit mot pour la défense des mayas... Mauvaise interprétation de la part d'Hollywood: à ce que je sais du calendrier des Mayas, en plus du cycle jour/nuit, des saisons/années, il y avait un cycle encore plus grand (et qu'on ne "connaît" toujours pas aujourd'hui) et 2012 était en fait la fin d'un de ces cycles... et non la fin du monde.
    Si on se rappelle que leur culture a été presque entièrement anéanti avec l'arrivé des colons en Amérique centrale, ils n'auraient (à mon avis et celui de plusieurs archéologues) simplement pas "continuer" leur calendrier sur le cycle suivant ;o)

    Bonne année Pascale!
    On sait tous que la Terre ne se porte pas à merveille, alors concentrons nous plutôt sur les solutions et les petits gestes à notre portée au quotidien. =)

    RépondreSupprimer
  6. @Démie : tu as raison. Les Mayas ne considèrent pas cela comme une fin du monde, mais comme une transition vers autre chose ;-) Pour ce qui est es petits gestes au quotidien : en effet, ce que nous faisons individuellement n'est pas rien. C'est une larme au milieu d'un océan, mais à plusieurs millions d'individus, ça donne quelques litres ;-)

    @ tous : merci pour vos voeux ! ;-) Je vous souhaite que 2012 soit à la hauteur de vos attentes !!!

    RépondreSupprimer